le banc moussu

Paris arty


Au centquatre avec Keith Haring.

Publié par Le banc moussu sur 20 Avril 2013, 07:56

Catégories :

Expo Keith Haring: the political line.

jusqu'au 18 aout.

Je vous emmène aujourd'hui vers le centquatre au 5 rue curial dans le 19ème. Plus qu'un lieu d'exposition cet espace représente tout un pan d'histoire parisienne puisqu'après avoir été édifié par le diocèse en 1873 il devint après la séparation des biens de l'église et de l'état le siège du service municipal des pompes funèbres.

Keith Haring

Keith Haring

le centquatre

le centquatre

La création de ce service fut pour l'époque une avancée républicaine car désormais tout un chacun quelle que soit sa religion ou son statut avait droit à une cérémonie. Il faut noter qu'auparavant les femmes divorcées étaient enterrées de nuit et les suicidés bannis...on se demande bien une idée de qui encore ça!

Cela nous prouve par ailleurs que les lois de la république et les droits de chacun sont faits pour évoluer.....

Mais revenons en à nos corbillards car c'est bien de corbillards et de cercueils dont il s'agit et dont ce service avait le monopole....Vous suivez toujours?

Avec la loi Sueur de 1993 le monopole fut perdu et le dernier des employés part en 1997.

En 2001 le lancement du projet de réhabilitation fut lancé et l'ouverture se fit en 2008.

Espace polyvalent que j'aime de plus en plus et aujourd'hui je fus encore conforté dans mon idée. Comme le palais de Tokyo j'aime les endroits plein de vie, investis par une jeunesse qui bouge, qui crée, qui s'éclate et qui sait être hors normes. Cette jeunesse gorgée de rêves, un peu folle que j'admire......et que je regrette.....Allez hop pas de nostalgie!...bouge toi mon vieux!

video: le hall du centquatre

D'ailleurs si nous sommes venus ici c'est pour l'exposition qui a ouvert aujourd'hui en lien avec celle du MAM mais ici sont présentés les grands formats de Keith Haring.

Keith Haring fut un artiste de rue extrêmement prolifique qui a utilisé les murs, les panneaux publicitaires et le métro, pour véhiculer ses messages. Il a continuellement lutté contre toutes formes d'injustices comme le racisme, le capitalisme, l'apartheid, la guerre atomique, l'environnement et l'épidémie de sida....Bref il a ouvert sa gueule avec toute l'énergie du pop art.!

Le mariage du ciel et de l'enfer.

Le mariage du ciel et de l'enfer.

Cette toile de plus de 100 mètres carrés peinte sur une bâche à même le sol fut commandée par Roland Petit pour l'opéra de Marseille et devait servir de fond au "mariage du ciel et de l'enfer" représenté le 22 mars 1985 et tiré d'un poème de William Blake. Il reprendra ce thème du ciel et de l'enfer jusqu'à la fin de sa vie qu'il sait imminente à cause de la maladie.

Dans le New York des années 90 le sida fait des ravages depuis déjà presque dix années. Dés 1985 Keith Haring prend une part active dans la lutte contre la maladie jusqu'à intégrer dans une de ces toiles le safe sex qu'il prône. Il participe d'ailleurs aux actions de l'association act up.

safe sex

safe sex

sans titre 1986 cinq panneaux

sans titre 1986 cinq panneaux

Keith Haring a beaucoup fréquenté les bars de New York, San francisco et même Paris où il se rendait au palace et aux bains douches?

Cette toile composée de cinq panneaux fut réalisée pour un bar de San Francisco. Elle fut installée dans une pièce, la "Keith Haring room". Nombreuses collectes de fonds furent réalisées ici contre le sida. Sida contre lequel il avait tant lutté et qui pourtant terrassera Keith à l'âge de 32 ans. De nombreux grands formats et quelques sculptures présentées ici.

Au centquatre avec Keith Haring.

Pour en revenir à un sujet qui forcément mettra tout le monde d'accord je voudrais vous dire également que le centquatre a tout prévu pour nous rendre heureux. Pour ma part j'ai choisi tout simplement le café caché avec ses croques, son plat du jour et ses dessserts mais vous pourrez aussi vous satisfaire du camion à pizzas ou si vous préférez les grandes tables du 104 avec sa carte assez alléchante.

On y trouve également un magasin Emmaus ainsi qu'un petit marché bio.

Le centquatre vit actuellement malgré la qualité de ses activités une période difficile et se cherche malheureusement encore . Un nouveau directeur devra être nommé en juin.

Au centquatre avec Keith Haring.

À bientôt

Chris

Commenter cet article

Fée des Brumes 11/05/2013 08:50

Je n'étais pas encore très motivée pour le 104... Tu m'as convaincue !!!

l 22/04/2013 21:12

J'aime beaucoup Ketih Haring - sans doute plus pour sa démarche artistique que pour ses toiles - et je trouve que cette démarche a beaucoup de résonance encore actuellement ... Peut-être même surtout !

chris 23/04/2013 16:49

En effet et aujourd'hui encore plus qu'un autre jour. Merci pour ton passage.

mymy-le-chat 22/04/2013 08:28

Un artiste que ma fille affectionne et qu'elle m'a fait découvrir il y a quelque temps. J'ignorais qu'il était décédé. Merci de nous permettre de visiter cette expo, même en étant en province.

mymy-le-chat 22/04/2013 08:27

Un artiste que ma fille affectionne et qu'elle m'a fait découvrir il y a quelque temps. J'ignorais qu'il était décédé. Merci de nous permettre de visiter cette expo, même en étant en province.

Françoise 21/04/2013 10:11

Ce lieu et ce billet sont un beau message d'espoir.
La vidéo et la chanson choisie, sont particulièrement émouvants.
Merci Chris.

Pépette 20/04/2013 23:01

Moi aussi j'ai beaucoup aimé malgré un penchant certain pour d'autres formes artistiques plus réalistes...et la musique me plaît!!!
Pépétte

Marie-Claude 20/04/2013 21:33

Super intéressant comme toujours, tes articles collent à l'actu, tu complètes, tu illustres, merci pour ta contribution à ma mince ? maigre ? culture. Amitiés picardes.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents