le banc moussu

Paris arty


le palmier:J'ai testé pour vous! part 1. A little Friday chat.....

Publié par Le banc moussu sur 29 Août 2009, 09:33

Catégories :



Pas de Friday wear ici juste un petit Friday chat. Un échange léger du vendredi, un pré week end.
J'ai donc décidé de partager mes petits vices cachés .... Rassurez vous mon blog ne va pas devenir classé X. Non non  juste des petits plaisirs, des découvertes, des douceurs.........

Celui qui inaugure cette série doit être juste doré à point pas trop bronzé non car alors la finesse de son goût disparaîtrait. Son corps bien que présent ne doit être que le support de la douceur sucrée qui le recouvre. une alliance entre craquant, fragile, friable et solide à la fois...Si vous le maltraitez il se brise et s'éparpille et vous vous en voudrez...
Certains le dévorent à pleines dents d'autres le dégustent par petits morceaux voluptueusement.
Dés que je pénètre dans l'antre du plaisir et que mes papilles s'affolent à sa vue je sais alors que je pourrai trouver en ce lieu l'amour du travail bien fait.
Il est devenu mon mètre étalon en cette matière et je fuis quand je l'aperçois blanchâtre, boursouflé, énorme, gisant avec ses congénères au milieu d'autres sacrifiés au temple du vite consommé.
Lors de mes promenades parisiennes ou ailleurs j'ai toujours un oeil qui traîne à sa recherche car on ne peut jamais prévoir où il se trouve. j'en ai beaucoup croisé et peu m'ont comblé. Il me reste cependant des souvenirs de moments fugaces et merveilleux quand dans ma bouche il se craquelle:
Mon palmier!



Je l'ai longtemps cherché dans les beaux quartiers comme dans ceux de basse fosse et je l'ai enfin croisé caché derrière un comptoir de café à la bastille. J'ai de suite compris que c'était lui, qu'il était là.



D'autres ont tenté de m'attirer et parfois par désoeuvrement ou facilité j'ai failli céder mais bien vite j'ai retrouvé mes esprits et les ai abandonnés décomposés.


Pour toujours revenir vers lui.


J'en ai cherché dans des endroits plus prestigieux où je me suis fourvoyé, Dalloyau, Lenôtre, Gerard Mulot mais il ne fréquente pas ces lieux. Mon poulbot de la viennoiserie a ses habitudes et n'est pas un suiveur de modes il faut aller le chercher, le dénicher, l'apprivoiser là où le beurre sait encore se lover entre les draps de la pâte et se confondre avec elle amoureusement.



A bientôt.
Christian.




Café français
place de la bastille
75004      Paris.
(angle rue Saint Paul)
Le mieux à mon avis est de vous l'approprier au comptoir de vente de pâtisserie et de l'emmener en des lieux plus conviviaux. A bon entendeur.....




Commenter cet article

viviane 07/09/2009 12:43

je note vite, je suis une fan de palmiers... merci, merci !

marcela 05/09/2009 10:56

et oui, la p'tite argentine a grandie un peu trop à son goût, !!!petit reportage noce france-franco-argentine , dans mon blog, le château c'est le chateau Colbert

gros bisous MARCELA

Calendrier 04/09/2009 16:16

Faut-il vraiment du courage pour manger ça??

Alex

le banc moussu 04/09/2009 19:34


Pour dire la vérité tout cela n'est que pretexte pour en acheter un autre.


Kate 03/09/2009 17:53

il y a un petit règlement de comptes à la fin ! bizz

flo 03/09/2009 09:43

Tu comptes venir chercher tes gaufres préférées ce we ?

revesdargile 02/09/2009 14:26

Alors là, moi la gourmande, je suis complètement OK avec toi !!!
le palmier, oreille d'ours, ou autre appellation est pour moi au patissier (digne de ce nom) ce qu'est la jupe droite au couturier (digne aussi de ce nom) !!

Difficile ou connaisseuse comme toi, je suis capable de faire des km pour un bon palmier, ce qui est de plus en plus rare dans notre région du Sud malgré des patissiers de renom, il existe quand même sur le Vieux Port un salon de thé/patissier : La Boutique du Glacier où le feuilletage, ils savent ce que c'est !!!

A bientôt Monsieur l'Epicurien

Mo

Laurence 02/09/2009 11:34

Comme c'est généreux ce courage et cette abnégation pour tester à notre place, je suis de tout coeur, ou tout palmier, avec toi pour tes futures expériences et sacrifices gustatifs !

annie 02/09/2009 09:28

Miam, miam:le palmier de mon enfance!!

pastel et peinture 01/09/2009 23:47

Photos gourmandes classées X !Ici vice rime avec délice !!
Je dévore ces photos sucrées, je ferme les yeux effeuillant méthodiquement mon palmier virtuel ...je craque lorsqu'il craquelle et son parfum me hante longtemps!
Quel talent du Banc Moussu de donner autant l'appétit et de faire caraméliser les blogueurs !!

Florence 01/09/2009 21:54

Merci de ton passage gourmand sur mon blog ! Je comprends mieux pourquoi c'est le post de chez Angelina qui t'a arrêté ! Nous avons ce point commun de l'exquise gourmandise !

lilidebretagne 01/09/2009 11:35

Salut !
De superbes photos !!! Un vrai guide touristique 4 étoiles !!! Béatrice

eiline 01/09/2009 09:10

Bon et bien il ne me reste plus qu'une seule chose à faire... me précipiter du côté de la Bastille pour connaître l'extase...!!! lol

Antoinette 01/09/2009 08:06

Tu m'as bien fait rire avec ton post. Ceci dit je prendrai bien un palmier avec mon café. Bonne journée.

Marie-Floraline 31/08/2009 18:35

Le palmier est aussi une de mes friandises préférées (avec un bon kouign amann, les cannelés... enfin que de la ...légèreté). Je n'avais, jusqu'à ce jour, jamais vraiment trouvé "palmier à mon pied".... Je prends note de l'adresse. Ma mère habitant non loin de la Bastille, cela pourrait se faire!! Merci. Belle soirée

Monique 31/08/2009 14:30

Hummmmmmmmmmmmque tu me donnes envie!!!!!!!
J'adore cette pâtisserie que je connais en Belgique
Douce journée
Monique

Côté Arcades 31/08/2009 11:26

Oh lala... Mes papilles frémissent...

patriarch 31/08/2009 11:25

j'aime bien ces gâteaux arrondis et sucrés que dans l'est sont appelés: Schnecke= limaçon

Bonne journée

L'Univers d'Anaïs 31/08/2009 07:33

A ce moment précis, j'ai envie de deux choses : J'ai envie d'un excellent palmier et j'aimerais écrire comme toi....En attendant le palmier, je me suis déjà régalée à te lire...
Bonne journée !
Chantal

KineKelly 31/08/2009 00:50

Et voilà , maintenant je ne pourrai plus passer devant une pâtisserie sans me prendre la tête ! je verrai tous les gâteaux comme des recueils de poésies et afin d'en comprendre l'entière finesse , je feuilletterai chaque couche de sucre pour en comprendre toute la subtilité .

Frédérique 30/08/2009 22:53

Moi j'aime les déguster en les décortiquant étage par étage, doucement, du style : "déshabillez-moi, oui mais pas trop vite..." Amitiés gourmandes des Flandres

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents