le banc moussu

Paris arty


Rue François Miron. Paris 4ème

Publié par Le banc moussu sur 31 Mars 2009, 09:06

Catégories :

J'espère que vous avez apprécié nos petites promenades ici et je vous donne donc aujourd'hui:
Rendez vous sous l'orme...car c'est là que débutera notre balade . Avez vous déjà prété attention à cet arbre planté devant l'église Saint Gervais sur la place du même nom dans le 4ème ?
Pourtant dés le moyen âge on y rendait la justice ou on s'y retrouvait pour des duels ou des affaires d'argent. L'on disait alors "rendez vous sous l'orme..... vous m'y attendrez  longtemps" . (Abattu en 1794 il fut replanté en 1914 ).

eglise Saint Gervais paris

Cette église est la 3ème construite sur le monceau Saint Gervais à l'abri de la seine, c'était avant la révolution une des paroisses les plus riches de Paris. Sa construction s'étale de 1494 à 1657. Nous pénétrons maintenant à l'intérieur de cette église.

eglise Saint Gervais paris

Nous remarquons immédiatement l'orgue, tenue de 1653 à 1826 par la dynastie des Couperin.

eglise Saint Gervais paris

Une des dernières qui subsistent à Paris des XVIème et XVIIème siècles .
Je vous laisse admirer cette église avant de reprendre notre promenade.

eglise Saint Gervais paris

Nous sortons sur la pointe des pieds afin de laisser en paix les moines et les moniales de la fraternité de Jérusalem qu'elle abrite désormais.

Nous longeons maintenant du 4 au 12 de la rue François Miron, la maison de la fabrique Saint Gervais. Cinq grandes maisons locatives édifiées en 1734 .

la fabrique Saint Gervais Paris


Vous remarquez les ferronneries des appuis au 1er étage qui reprennent l'orme.




Ces maisons faisaient à l'époque de leur construction face à un cimetière qui incommodait fortement les ménages qui y habitaient. Cimetière desaffecté en 1765 à la suite des premières mesures d'interdiction d'inhumation dans les églises et au transfert des cimetières à l'extérieur de Paris. Cinq membres de la famille des musiciens Couperin ont vécu ici au 2.
Si l'envie vous prend de quelques tapas nous pouvons nous arrêter quelques instants.
 




Et puis faire quelques emplettes chez Azag ....Mais vous êtes trop chargés maintenant pour continuer! On y va quand même puisque vous êtes là.
Au numéro 13 nous passons devant une maison du XVème siècle . Une des plus belles maisons à pignon du vieux Paris.



Avec son encorbellement sur la rue cloche perce.
Au 30, la fameuse épicerie Izrael où nous trouverons tous les épices nécessaires à vos petits plats de printemps.

epicerie Izrael paris

Admirez le balcon Charles IX . On situe ici l'habitation de la belle Marie Touchet, dont l'anagramme était "je charme tout", qui e son amour avec Charles X eut un fils, le duc d'Angoulème. S' il avait été légitimé nous n'aurions eu ni Henri III, ni Henri IV, ni Louis XIV etc...
Au 36 un très beau mascaron XVIIIème ainsi qu'au 42 à la maison La Barre de Carroy.

maison La barre de Carroy paris le marais


L'entresol est orné d'un superbe balcon et le mascaron représente Hercule coiffé de la peau du lion de Némée.
Nous sommes maintenant au 44 à la maison d'ourscamp, deux maisons jumelles  construites vers 1585. Regardez les belles lucarnes de pierre dans le style renaissance.

maison d'Ourscamp paris le marais

Si vous êtes bien chaussés je vous emmène maintenant  sous Paris

maison d'Ourscamp paris le marais
maison d'Ourscamp paris le marais

Nous sommes en effet sous la maison d'Ourscamps dans le magnifique cellier médiéval qui subsiste au sous sol vouté d'ogives ornés de fleurs d'eau.
Je pense que vous avez maintenant besoin de reprendre votre souffle je vous offre un gâteau dans cette jolie pâtisserie qui est face à nous.



De superbes fixés sous verre au plafond du XIXème siècle.
Et puis pour vous faire plaisir un petit tour à la galerie Sentou connue pour ses objets design.



Il me semble que vous trépignez d'impatience mais oui c'est bien l'hôtel de Beauvais que vous voyez en ressortant.
Il faut preciser que la rue François Miron était l'ancienne voie principale avant le percement par Haussmann de la rue de rivoli.

hotel de Beauvais paris le marais

C'est donc de cette façade que la cour attendait le passage du roi Louis XIV qui faisait son retour à Paris après avoir épousé la nouvelle reine de France Marie thérèse . Le roi put  voir ici les principales femmes de sa vie : sa mère, Marie Mancini (nièce de Mazarin) qui avait failli être reine , Mme de Beauvais ,et Mme Scarron la future Mme de Maintenon.
Mais pourquoi Mme de Beauvais  me dites vous. Car Mme de beauvais surnommée Catheau la borgnesse , femme de chambre d'Anne d'Autriche ,agée de 40 ans avait dépucelé le roi alors agé de 16 ans .

hotel de Beauvais paris le marais
hotel de Beauvais paris le marais


Mr et Mme de Beauvais avait acquis cet hôtel en 1654 et grâce aux bontés de la reine ils font construire à partir de 1656 par Lepeautre cette  demeure. Mme de Beauvais y mourût en 1690 à l'age de 76 ans locataire et ruinée par ses derniers amants que encore gaillarde elle entretenait grassement.

hotel de Beauvais paris le marais

Par ce beau soleil je vous propose de nous arrêter un moment pour déjeuner en terrasse et pourquoi pas ici.



Vous êtes reposés ,nous repartons .
Nous voici à l'hôtel Hénault de Cantobre au 82 . Hôtel construit en 1704-1705 qui abrite maintenant la maison européenne de la photographie.
C'est un bel exemple d'architecture Louis XIV . Il repose sur trois arcades surmontées par le balcon central soutenu par cinq consoles , celle du centre ornée d'une tête de maure.

hôtel Hénault de Cantobre


De l'intérieur ne subsiste que le grand escalier. Il va être bientôt temps de nous quitter mais quelques emplettes pour le dîner puisque vous n'avez rien eu le temps de préparer.



Je vous laisse au métro Saint Paul. Trois petits tours et puis..........


A bientôt.
                                                       Christian.

 

SOURCES:

dictionnaire historique des rues de Paris. J.Hillairet.

wikipedia 

 

Commenter cet article

Aude Terrienne :0010: 02/06/2010 18:11


Ce que j'ai préféré dans ton reportage, ce sont les ferronneries et l'orgue. Je passe beaucoup de temps à admirer les orgues dans les églises. C'est le plus gros instrument de musique que je
connaisse. Y en a t il un plus gros ?


france72 27/04/2009 12:48

Quel bonheur cette balade dans Paris et quelle érudition ! C'est mieux qu'un livre d'histoire, j'ai appris plein de choses pendant cette promenade, maintenant vite un bain de pieds pour être prête pour la prochaine virée.

Armide 08/04/2009 12:34

Merci pour ce très bel article

fée violette 07/04/2009 18:20

quel coup d'oeil ! admirative !

multi color 05/04/2009 14:00

quelle jolie et instructive ballade dans paris. quel merveilleux guide vous devez faire....

polinette 03/04/2009 19:52

Très beau post!

la cocotte de kiev 03/04/2009 13:40

j'ai adoré visiter ce Paris en votre compagnie ....
merci beaucoup aussi pour les photos superbes
la cocotte de kiev

viccha 03/04/2009 11:22

Merci Christian pour cette belle balade, charmante, anecdotique et instructive!
Et merci pour ton dernier com chez moi, la partie sur les dimanches de chine m'a amusée...nos dimanches ont un petit air de famille!!!

Nath 03/04/2009 09:50

Une bien jolie ballade à travers tes photos...

MANOUEDITH 03/04/2009 09:42

Christian petite coquille dans ton reportage, il faut lire je pense Charles IX et non Charles X qui lui régna au XIXème siècle. A b ientôt

le banc moussu 07/04/2009 23:46


Tu as raison , merci. Je rectifie


MANOUEDITH 03/04/2009 09:21

encore bravo pour ton reportage, allez tu nous dis comment tu te documentes avec autant de détails et surtout comment tu fais pour te souvenir de tout. Quand je pense que ma première place de secrétaire à Paris dans les années 1964 c'était dans ce quartier qui était loin d'être ce qu'il est devenu, les Halles étaient encore là ça grouillait et c'était sale ma mère avait eu un petit appartement du coté de la rue Vieille du temple dans un immeuble vétuste un vrai coupe gorge. Quartier depuis réhabilité pour le bonheur des petis jeunes comme toi qui sait nous faire partager les merveilles que tu rencontres en levant le nez. Continues comme ça c'est un régal.
je vais me reposer car j'ai vraiment mal aux pieds.
manouedith

le banc moussu 03/04/2009 09:29


"petit jeune"....d'esprit ,dirons nous par exemple. Enfin ça fait toujours plaisir. Vive internet!


clonilau 03/04/2009 09:19

Il a de la chance d'avoir résisté l'orme, car il ne doit plus y en avoir beaucoup en france suite à la maladie qui les a décimés (bien approprié le mot n'est ce pas?).
Très beaux reportages sur Paris, on est loin des sentiers battus et des "Bus tour"
Merci pour la visite.
Slts Marc

Auroren 03/04/2009 08:39

25 ans que je suis en région parisienne , et avec toi je découvre Paris .LOL
Trés jolie ballade , prête pour la suivante .
Amitié
Auroren

Balzuard 03/04/2009 00:01

Je pensais connaitre Paris ..en circulant souvent à..Vélo moteur..scooter...voiture..mais toujours le nez dans le guidon...Grâce à toi,je lève les yeux un peu plus haut..
Merci

Mle Rose 02/04/2009 23:20

Quel regard sur Paris! C'est magnifique. Ahhh Paris!

Arsenic et Dentelles 02/04/2009 21:53

Comme la mule, je suis très sensible à la cinquième photo ( comptez, comptez...), et puisque maman Mule est partie en vacances, je suis moins essoufflé pour vous suivre;-)
Jolie balade !

Ghislaine 02/04/2009 21:09

Merci pour cette superbe balade dans un Paris que je ne connaissais pas! et merci aussi pour ces très belles photos.

bleugrenadine 02/04/2009 20:49

l'idée me plait...beaucoup !

bleugrenadine 02/04/2009 19:41

Mais c'est incroyable ces portes ouvertes que nous n'aurions jamais franchies...merci pour cette leçon d'histoire, les anecdotes croustillantes et le beau soleil parisien !
Monsieur a ses entrées à ce que je vois...historien, journaliste, people ?

le banc moussu 02/04/2009 20:47


Ou....gentleman cambrioleur......


nicolle 02/04/2009 16:42

Merci pour cette jolie ballade et ce vrai cours d'histoire au fait un Ange est passé à la maison et je l'ai reconnu c'était toi merci

le banc moussu 02/04/2009 17:44


Il ne faut quand même pas se leurrer l'ange est souvent diable et ne s'abreuve pas à l'eau.
Il est quand même facile de se faire ange quand on veut profiter du paradis qu'est " La Nicoulette" .


Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents