le banc moussu

Paris arty


Paris: Francs bourgeois.

Publié par Le banc moussu sur 27 Mars 2009, 00:38

Catégories :

A la fin de  notre précédente promenade



nous nous étions arrétés au numéro 33 de la rue des francs bourgeois à l'hôtel de Barbes.
Nous reprenons maintenant notre promenade , nous passons devant l'hôtel d'Alméras construit à partir de 1611 par l'architecte Louis Metezeau l'un des plus renommés du rêgne de Henri IV.


Robert Langlois de la Fortelle en hérite en 1719,on peut voir ses initiales sur l'imposte de la porte cochère. C'est à lui que l'on doit la plupart des décors anciens de l'hôtel.
nous nous arrétons maintenant au 34  a l'hôtel Poussepin. Cet hôtel caché derrière une lourde porte a été construit à partir de 1604 pour Jean d'Alméras




  Hôtel érigé à l'emplacement de la "maison d'aumône" qui datait de 1350 et avait été construite par jean Roussel et sa femme pour abriter en 24 chambres, 48 pauvres gens francs de toutes taxes et impositions les "francs bourgeois". D'où le nom de la rue.



Cet hôtel fut surélevé au XIXème siècle. La colonne de fonte date de cette époque. Le perron était auparavant en quart de cercle. De plus le même décor de niche à fronton ornait la fenêtre de droite en symétrie avec celle de gauche. Un inventaire fait vers 1750,date à laquelle l'hôtel fut loué, fait état  de la présence à l'arrière d'un jardin  orné de broderies de buis et planté de chasselas. Espace occupé actuellement par une salle du centre culturel suisse.


Nous passons maintenant devant l'impasse des arbalétriers.



Ce cul de sac médiéval etait à l'origine une voie secondaire desservant l'hôtel Barbette dont l'entrée était rue vieille du temple . Son nom lui vient du "champ des arbalestiers" qui se trouvait de l'autre côté de la rue et où les soldats s'entrainaient au tir. A l'entrée de ce passage en 1406, le duc d'Orléans ,frère du roi Charles VI, fut assassiné alors qu'il venait de rendre visite à la reine Isabeau de Bavière qui avait accouché d'un enfant mort né .
Cette histoire vous a rendu tristes nous continuons jusqu'à l'hôtel Herouet au 40.
Mais peut être préférez vous voir son reflet dans la vitrine du magasin Fragonard qui immanquablement a attiré votre regard.




Cet hôtel construit dans les premières années du XVIème siècle par Jean Herouet secrétaire du duc d'Orléans subit de multiples transformations au XIXème siècle. A la fin de ce siècle il menaçait ruine. Il fut encore gravement endommagé lors d'un bombardement allemand en 1944. Le conseil du IIIème arrondissement avait voté sa démolition mais face à l'indignation de la population sa reconstruction fut décidée. Il a conservé sa physionomie générale avec sa tourelle en encorbellement.
Un dernier coup d'oeil vers la vitrine parce qu'on est à Paris quand même.





Après toutes ces émotions une collation s'impose,nous prenons donc la petite rue des coutures Saint Gervais afin d'aboutir rue des rosiers .
Nous avons maintenant le choix entre les fallafels de Marianne et sa petite terrasse ou les fameuses viennoiseries juives juste en face que préférez vous?




Nous apercevons maintenant le clocheton de l'église des blancs manteaux


A l'emplacement d'un couvent où Saint Louis installa en 1258 des moines-mendiants qui portaient un long manteau blanc. Ils furent remplacés en1297 par les ermites de Saint Guillaume qui portaient un long manteau noir mais le nom est resté.
Nous voici maintenant au mont de piété ce qui est logique etant donné les dépenses que nous avons faites tout au long de cette balade.



Fondé par Louis XVI pour permettre aux plus démunis d'emprunter sans intérêt, il s'agrandit en 1784 et forme alors un grand ensemble doté d'une belle façade. Fermé à la révolution et réouvert par Napoléon on la nomme  "ma tante" et c'est alors que les dépots des matelas par les petites gens donnent des soucis d'hygiène aux dirigeants .
Vous êtes tristes d'avoir du gager vos bijoux! Besoin d'un peu de LOVE ,
Il suffit de ressortir et de tourner la tête:



Nous remarquons au n° 56 le très beau balcon soutenu par deux consoles sculptées de fleurs de tournesol de la maison Claustrier construite en 1752 par Jacques Hardouin Mansart.



Quelques pas plus loin nous arrivons aux archives nationales dans l'hôtel de Soubise (ancien hôtel de Clisson). Acquéreur en 1700 le prince François de Soubise et son épouse Anne Chabot de Rohan décident de donner une dimension nouvelle aux bâtiments. Une grande cour d'honneur est établie bordée d'une colonnade. Confisqué à la révolution, il est rendu à ses héritiers en 1800. Ruinés ,ils le vendent. Le batiment est loué à un inventeur de tissus et papiers peints puis l'etat l'expulse pour y installer ses archives.


Nous sommes maintenant arrivés à l'intersection de la rue des francs bourgeois et de la rue des archives avec face à nous la rue rambuteau , une prochaine promenade parisienne si vous avez apprecié celle ci en ma compagnie.

 

SOURCES:

dictionnaire historique des rues de Paris. J.Hillairet.

wikipedia 

 

                                 

Commenter cet article

violettebiquette 26/05/2009 16:30

Tu nous fais saliver devant une pâtisserie juive où je sais que les boreck sont à tomber et tu viens parler régime sur mon blog!
Ah l'ambivalence, c'est ça qui est chouette non?

eiline 02/04/2009 10:00

Un vrai régale cette balade... j'adore le gâteau aux pommes polonais de la viennoiserie juive en Photo...!

le banc moussu 02/04/2009 10:09


Bienvenue au pays des gourmands!


gabriella 31/03/2009 00:34

Certo che ho apprezzato! mi hai ricordato i miei 5 giorni a Parigi con le mie amiche per l'AEF!! Troppo bello! Che nostalgia!!!!

manouedith 30/03/2009 23:06

Comment fais-tu pour nous emmener promener avec autant de savoir et surtout se rappeler des principales maisons et des moins connues ? Merci merci

Tallulah 30/03/2009 19:28

Merci beaucoup pour les promenades auxquelles vous nous invitez avec tant d'érudition. J'attends la suite!

Marie Patine 30/03/2009 18:03

Merci pour la Balade dans ce quartier très instructive, tu as le chic pour raconter.... je ne regarderai plus ces rues de la même façon, j'ai hâte de retourner à Paris pour suivre tes pas...

bleugrenadine 29/03/2009 17:58

j'en ai pris plein les yeux ! super cette promenade, mieux que le routard, je note tout consciencieusement pour ma venue prochaine .... merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii

Patrick 29/03/2009 12:28

Quelle belle et agréable balade.
Merci pour ta visite.

la mule du pape 29/03/2009 11:41

petit faible pour les viennoiseries juives...!!
(mais pitié...pas de carpes farcies!beurkkkkkkk)
bises

Aifelle 29/03/2009 11:25

Pour moi c'est gâteau au pavot, sans l'ombre d'une hésitation et sandwitch au caviar d'aubergines, à déguster dans le petit square un peu plus loin (blancs Manteaux ?).

Domenech 29/03/2009 09:23

Je voulais vous remercier pour votre blog. Nous faire partager vos découvertes à Paris est une merveilleuse idée. Charme, poésie et générosité sont les compagnons fidèles de toute ballade dans votre blog. Surtout continuez !
Françoise

betty 29/03/2009 08:37

Merci de cette agréable visite, je lèverai plus souvent la tête la prochaine fois.
Bravo pour ton blog .
Je reviendrai!

Martine 28/03/2009 21:58

Une balade bonheur pour se faire plaisir, un samedi soir pluvieux! Et dimanche? Amitié Martine

renard marie-pierre 28/03/2009 20:55

merci pour cette belle ballade parisienne, tes photos sont superbes. bonne continuation
bisous

la mère de la mule 28/03/2009 20:44

Va faire un tour sur mon blog,j'ai déniché une adresse zen attitude!!!!!
Bisous du soir,et bon Dimanche
Maman Mule

Annick 28/03/2009 20:33

Quel plaisir de faire cette balade a Paris , surtout quand on est a Malaga.
Enchanteé de vous suivre.

pascal 28/03/2009 14:29

Entre les blancs manteaux et les francs bourgeois, on en apprend sur ce blog! Enfin des promenades qui vous instruisent et qui ont en plus l’intérêt de nous faire découvrir de petites adresses gourmandes…paris est grand ! j’ai hâte de découvrir les prochaines promenades et pourquoi pas vous croiser…
Bravo et encore merci de nous faire partager votre curiosité.

Anne 27/03/2009 23:29

Merci d'avoir laissé un commentaire sur mon blog ! Cela m'a permis de faire un tour par chez toi, et la promenade a été très agréable. J'aime découvrir Paris sous cette forme là ! A bientôt, je reviendrai !

douceur blanche 27/03/2009 22:31

une charmante ballade que je viens de faire a travers tes photos qui sont magnifiques !!! merci beaucoup....tu vois j'habite a 35 kms de Paris et j'y vais rarement comme quoi.....bises

la mère de la mule 27/03/2009 21:30

Pour moi ,une part de Strudel aux pommes svp....(ils sont délicieux)
Et la prochaine fois une petite corne de gazelle du marocain,du marché des enfants- rouges....
La Mule est gourmande!!!!!!
Bisous du soir
Maman Mule

le banc moussu 27/03/2009 21:50


D'accord mais après une tajine . J'adore cet endroit quand le printemps arrive .


Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents