le banc moussu

Paris arty


Jonathan Meese chez Daniel Templon

Publié par chris sur 3 Février 2015, 10:40

jonathan meese-photo internet.
jonathan meese-photo internet.

Jonathan Meese

Parsifal de Large

10 janvier-21 février

30 rue Beaubourg

Paris.

Jonathan Meese, quatre ans après sa dernière exposition revient chez Daniel Templon avec une série de peintures consacrée à Parsifal, l'ultime chef d'oeuvre de Wagner.

©jonathan Meese-courtesy galerie Daniel Templon

©jonathan Meese-courtesy galerie Daniel Templon

Jonathan Meese est né en 1970 à Tokyo. Il est allemand et vit à Berlin dans son atelier, un ancien entrepôt de la poste.

photo internet

photo internet

Jonathan Meese met ici toute son énergie créatrice au service de ce qui etait appelé par Wagner lui même un "festival scénique sacré".

©Jonathan Meese-courtesy galerie Daniel Templon.

©Jonathan Meese-courtesy galerie Daniel Templon.

Il se nourrit du flux vitaliste de ses héros: Parsifal l'initié, Klingsor le chevalier déchu, Kundry le diabolique, Gurnemantz le sage.

©Jonathan Meese-courtesy galerie Daniel Templon.
©Jonathan Meese-courtesy galerie Daniel Templon.

©Jonathan Meese-courtesy galerie Daniel Templon.

Parsifal permet à Jonathan Meese de cristalliser par son travail le caractère énigmatique et la violence formelle de l'oeuvre.

Couleurs acidulées ou oeuvre au noir, écritures rayonnantes ou aplats, empâtements et reconstructions. Cette série marque un summum de rafinement dans le chaos...

©Jonathan Meese-courtesy galerie Daniel Templon.
©Jonathan Meese-courtesy galerie Daniel Templon.
©Jonathan Meese-courtesy galerie Daniel Templon.
©Jonathan Meese-courtesy galerie Daniel Templon.
©Jonathan Meese-courtesy galerie Daniel Templon.
©Jonathan Meese-courtesy galerie Daniel Templon.
©Jonathan Meese-courtesy galerie Daniel Templon.

©Jonathan Meese-courtesy galerie Daniel Templon.

Jonathan Meese associe dans son oeuvre peinture, sculpture, sculpture, installations et performance.

Il mêle références historiques, légendaires, science fiction. Sa mythologie personnelle fait se côtoyer des personnages tels que Fantomas, Maldoror ou Staline....avatars de l'identité de cet artiste.

©Jonathan Meese-courtesy galerie Daniel Templon.
©Jonathan Meese-courtesy galerie Daniel Templon.
©Jonathan Meese-courtesy galerie Daniel Templon.
©Jonathan Meese-courtesy galerie Daniel Templon.
©Jonathan Meese-courtesy galerie Daniel Templon.
©Jonathan Meese-courtesy galerie Daniel Templon.
©Jonathan Meese-courtesy galerie Daniel Templon.

©Jonathan Meese-courtesy galerie Daniel Templon.

Dans cette exposition il associe Parsifal avec Alex de Large, le héros ultra violent de orange mécanique (roman d'Anthony Burgess et film de Stanley Kubrick).

©Jonathan Meese-courtesy galerie Daniel Templon.
©Jonathan Meese-courtesy galerie Daniel Templon.
©Jonathan Meese-courtesy galerie Daniel Templon.

©Jonathan Meese-courtesy galerie Daniel Templon.

Jonathan Meese a largement exposé à l'international depuis sa première présentation à Berlin et sa participation à la biennale en 1998.

Il se tourne vers la spectacle vivant depuis 2004. Son improvasation sur le Parsifal de Wagner au Berlin Staatsoper en 2005 et son hommage à Noel Coward à la tate modern en 2006 ont marqué les mémoires.....

En 2012 il a signé la scénographie de la Médée de Charpentier sur une mise en scène de Pierre Audi au Théatre des champs Élysées.

©Jonathan Meese-courtesy galerie Daniel Templon.
©Jonathan Meese-courtesy galerie Daniel Templon.
©Jonathan Meese-courtesy galerie Daniel Templon.
©Jonathan Meese-courtesy galerie Daniel Templon.
©Jonathan Meese-courtesy galerie Daniel Templon.

©Jonathan Meese-courtesy galerie Daniel Templon.

Jonathan Meese chez Daniel Templon

Et en attendant que mes cheveux poussent un petit tour chez les fées pâtissières rue rambuteau.....pour encore plus de couleurs!

Jonathan Meese chez Daniel Templon

À bientôt

chris

Commenter cet article

Paris Rendez-vous 03/02/2015 23:27

Frenetic non?

lizagrèce 03/02/2015 13:26

Une interprétation douloureuse et volontairement torturée) de Wagner.

popeye 03/02/2015 13:25

rhoo la la, encore mieux que les vidéos , tes photos sont "comme si on y était", j'adore.... par contre, les toiles doivent mettre un temps certain avant de sécher..... tu as "touché" ?
il est dingue !!!!!!! et sautillant !
merci encore pour la visite !!!

christine 03/02/2015 10:46

attention chris tu vas faire des cauchemards!! malgre tout je suis toujours epatee ces tableaux mis les uns a cote des autres ;; cela donne une unite dans legenre ma derniere expo visitee etait claire basler !!! alors j'ai peu de mal bises christine

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents