le banc moussu

Paris arty


Bjarne Melgaard chez Thaddaeus Ropac marais et du vintage.

Publié par chris sur 8 Février 2015, 19:48

Inside-galerie de l'architecture.
Inside-galerie de l'architecture.

Inside-galerie de l'architecture.

Ciel bleu ce week end sur Paris, probablement ailleurs aussi mais il s'avère que j'étais à Paris! Nous en avons donc profité pour faire deux expositions tout d'abord inside à la galerie de l'architecture où j'aurais bien donné un coup de pied à mon intérieur et puis aussi l'exposition de Bjarne Melgaard chez Thaddaeus Ropac dans sa galerie du marais:

Inside rassemble au 11 rue des blancs manteaux Paris 4 le mobilier et luminaires de Pascale Ginet Guerin TOD ainsi que ceux de la galerie antiquité design de Myriam Hélard se joignent à cela les photos de Corinne Vachon.

inside.
inside.
inside.
inside.

inside.

Dans un tout autre registre mais alors vraiment tout autre registre nous nous sommes rendus rue Debellèyme dans le même arrondissement chez Thaddaeus Ropac qui accueille jusqu'au 11 mars le travail de Bjarne Melgaard:

THE CASUAL PLEASURE OF DISAPPOINTMENT

Bjarne Meelgaard

7 rue Debelleyme

©Bjarne Melgaard courtesy-galerie Thaddaeus Ropac.

©Bjarne Melgaard courtesy-galerie Thaddaeus Ropac.

Cette exposition se tient dans le cadre de celle, collective, de leur espace de Paris Pantin :

Empire state, l'art de New York.

Bjarne Melgaard occupe une place unique sur la scène de l'art international par ses oeuvres empreintes d'agressivité.Comme dirait Roberta Smith critique d'art au New York Times:"Il n'a jamais abordé un tabou qu'il ne saurait briser".

©Bjarne Melgaard courtesy-galerie Thaddaeus Ropac.
©Bjarne Melgaard courtesy-galerie Thaddaeus Ropac.

©Bjarne Melgaard courtesy-galerie Thaddaeus Ropac.

La figure de Catherine Breillat et son film abus de faiblesse (2014) constituent le point de départ de cette nouvelle série d'oeuvres.

©Bjarne Melgaard courtesy-galerie Thaddaeus Ropac.
©Bjarne Melgaard courtesy-galerie Thaddaeus Ropac.

©Bjarne Melgaard courtesy-galerie Thaddaeus Ropac.

Bjarne Mellgard s'empare en toute liberté des thémes évoqués par le film de Breillat comme la maltraitance, la détérioration physique et la dépendance en les associant à ses expériences personnelles.

©Bjarne Melgaard courtesy-galerie Thaddaeus Ropac.
©Bjarne Melgaard courtesy-galerie Thaddaeus Ropac.
©Bjarne Melgaard courtesy-galerie Thaddaeus Ropac.
©Bjarne Melgaard courtesy-galerie Thaddaeus Ropac.

©Bjarne Melgaard courtesy-galerie Thaddaeus Ropac.

Explorant différents champs d'expressions en collaborant avec d'autres artistes Meelgard a réalisé cette nouvelles série de sculptures/ peintures avec l'aide du coiffeur, styliste Bob Recine, le créateur de mode André Walker, le designer de mobilier Kwangho Lee, la maquilleuse Kanako Takase et l'artiste Susan Cianciolo.

©Bjarne Melgaard courtesy-galerie Thaddaeus Ropac.

©Bjarne Melgaard courtesy-galerie Thaddaeus Ropac.

Ce mélange des genres ouvre un univers créatif foisonnant, composé de toiles mettant en scênes des personnages réalisés à partir de cheveux, combinés avec de la peinture, du maquillage et d'autres matériaux....

Bjarne Melgaard chez Thaddaeus Ropac marais et du vintage.

Et puisque vous êtes juste à côté pourquoi ne pas vous rendre pour un brunch ou un thé chez Rachel's cake au bord de la rue du pont au chou.

Bjarne Melgaard chez Thaddaeus Ropac marais et du vintage.

À bientôt

chris

Commenter cet article

lizagrèce 09/02/2015 20:13

Je suis plus sensible à l'explosion de couleurs et au mélange des matières qu'aux propos tenus par l'artiste.

Paris Rendez-vous 09/02/2015 09:59

Very interesting Chris. An explosion of colour, life and politics!!

Merci beaucoup.

Robyn

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents